PUERTO Del PALO

ob 69a993 dsc 0190 1

1464898080-3692-ob-3f7f0c-dsc-0120-1
1464898079-5262-ob-661ba4-dsc-0122-11464898078-5119-ob-df079f-dsc-0141-11464898078-1444-ob-51c696-dsc-0161-1
1464898080-8928-ob-0eab39-dsc-0173-11464898080-2807-ob-ce084c-dsc-0176-11464898078-7674-ob-39a965-dsc-0188-1

La journée d’hier a été marquée par le franchissement du « Puerto Del Palo », le point le plus haut du « Camino Primitivo ». Ce n’est pas l’Himalaya, mais 600 m de montée, sur 8km, est un bon exercice physique.

L’ascension se fait dans un décor sauvage, hélas dégradé par le passage de lignes à haute tension et le déboisement de la montagne. Je suis arrivé au Col dans la brume et le vent glacial, après avoir essuyé quelques averses d’une pluie fine. Le « Camino » présente une météo très changeante et je goûte depuis le début à des variations brutales.

Aujourd’hui, après BERDUCEDO et la belle côte de LA MESA, le Chemin a amorcé une longue descente, à travers bois, laissant découvrir le lac et le barrage de GRANDAS de SALIME.

Cette nouvelle étape sportive m’a permis de constater que je suis en bonne condition et pratiquement prêt pour un prochain marathon !!

Je suis ce soir à CASTRO, un hameau d’une cinquantaine d’habitants situé à quelques kilomètres de la frontière entre les Asturies et la Galicie. Je suis hébergé dans un gîte rural, bonne pioche !! au cœur de la nature et des animaux des fermes environnantes.

Dernière belle soirée dans les Asturies. Dehors le coq chante, le ciel est à nouveau bleu.

« Buen Camino » !!

1464898082-2186-ob-111bf4-dsc-0200-11464898082-1611-ob-eb1e92-dsc-0212-11464898228-4877-ob-9298a3-dsc-0214-1
1464898084-8965-ob-07c1cd-dsc-0239-11464898084-8171-ob-5fa520-dsc-0247-1
1464898084-6176-ob-c6717a-dsc-0272-11464898086-7264-ob-668c36-dsc-0298-1
Retour en haut