Rouge est la Liberté !!

cam00330

Je viens de vivre une soirée inoubliable, anonyme parmi la foule immense, massée devant le quartier général de la NLD à RANGOON.

Enfin, les Birmans commencent à croire que le temps du changement est arrivé, « Time to Change » comme le soulignait leur slogan.

Ce soir, ils ont le sentiment, qu’après 60 ans de dictature militaire et de longues privations, leur avenir se dégage soudain à l’horizon.

Leur icône et leur leader Aung San Suu Kyi a œuvré et s’est battu durant toutes ses années pour les conduire à savourer pleinement ce qui s’annonce comme un véritable succès, le plébiscite de tout un peuple.

Les chiffres définitifs seront connus dans les prochaines heures, mais 70 à 80 % des suffrages se porteraient sur la National League for Democracy. Une large victoire qui va conduire « The Lady » a poursuivre ses plans pour l’établissement du nouveau et premier gouvernement démocratique. Une partie qui s’annonce également difficile et un challenge de plus à relever pour Aung San Suu Kyi.

N’oublions pas que les élections portaient sur 75 % des sièges à pourvoir (l’armée détient d’office 25 %), ce qui inévitablement va engendrer des négociations entre les différents acteurs de la scène politique birmane. A commencer bien entendu par les militaires qui ne lâcheront pas facilement les vastes pouvoirs qu’ils détiennent.

Mais pour le moment les Birmans et les militants de la NLD fêtent leur victoire. Le 8 novembre marquera un tournant dans l’histoire du pays. Ce soir, la foule était rouge, bandeaux, drapeaux, t-shirts, casquettes, tout n’était que rouge, rouge de la Liberté chèrement et durement acquise.

Pas d’excès, pas de provocation, pas d’esprit de revanche, que de la joie dans le comportement de cette foule en liesse, enchainant tous les chants de la NLD entre chaque annonce des résultats. Le message de paix et de tolérance porté par « La Lady » a été suivi par ses supporters.

Deux écrans géants diffusent les vidéos des meetings, des images retraçant l’histoire du parti et les photos de famille du Général Aung San, le héros libérateur, père d’Aung San Suu Kyi.

J’ai le sentiment d’avoir vécu là des moments exceptionnels au côté d’un peuple généreux, chaleureux et attachant. Emotion, communion, échanges, bonheur, en quelques mots ce que j’ai ressenti et partagé au long de ces deux dernières soirées à RANGOON. Je pars demain pour BAGAN, heureux que cette semaine se soit bien déroulée dans le calme et la sérénité.

Puisse désormais Aung San Suu Kyi apporter la paix, la réconciliation et l’union dans ce beau pays.

Il ne faut jamais désespérer, et se battre, car se battre ne serait-ce que pour une seule personne, suffit à justifier le combat

Aung San Suu Kyi

Retour en haut