Au Royaume du LADAKH

ladakh shey 003

LADAKH LEH 006Je suis actuellement à la terrasse du « Mount Everest » à Leh où je profite d’une connexion internet. Je peux enfin vous donner des nouvelles.

Je commence seulement à émerger de mon « terrible état ». Les premières 48 heures ont été plutôt difficiles à vivre. Rien de grave cependant, juste un petit souci d’acclimatation à l’altitude, couplé à une « tourista » !! le Thali de mercredi soir ou le café, très matinal, de jeudi, à l’aéroport de Delhi, qui a eu du mal à passer !! trop tard pour chercher le fautif !!

Passer de 0 à 3500 m d’altitude, en 1h30, ce n’est pas banal non plus pour un organisme d’ordinaire habitué au niveau de la mer et à la côte bretonne. Autant dire que le souffle manque cruellement à la sortie de l’avion. 10 marches à monter ici, c’est l’équivalent chez nous de 2 étages à grimper en courant !! manque évident d’entrainement …

Résultat de l’expérience, du Royaume du Ladakh, je n’ai vu, pendant les 2 premiers jours, que le lit et le « trône » !! 40 heures à (mal) dormir et à me « nettoyer » les intestins. J’avais espéré mieux.

Heureusement, je suis logé dans une famille Ladakhi, profondément gentille et accueillante, propriétaire d’une sympathique pension, et qui est véritablement à mes petits soins. « Botho Guesthouse », à l’architecture typique locale, se trouve dans un coin paisible (et coupé du monde) de Shey, village situé à une quinzaine de kilomètres de Leh, capitale du Ladakh.

Shey fut l’ancienne capitale du royaume jusqu’au 19ème siècle. L’ancien palais d’été et les vestiges d’une forteresse du 11ème siècle surplombent le village et restent les témoins de l’indépendance de ce territoire. Dans l’enceinte du palais, un vieux monastère, déserté aujourd’hui, abrite une grande statue du Bouddha, de 12 m de hauteur, plaquée d’or. Seul un irréductible moine, réside dans les lieux, psalmodiant des mantras sous le regard rieur de Gyalwang Drugpa dont le portrait orne le mur du temple.

LADAKH THIKSEY 003

Aujourd’hui, dimanche, je me suis rendu au célèbre Gompa (monastère) de Thiksey, de l’école Gelugpa (Bonnets jaunes) du bouddhisme Tibétain, distant de 10 km de Shey. L’ensemble des bâtiments, accroché au flanc de la montagne, est imposant et majestueux et domine toute la vallée.

La construction des édifices remonte au 15ème siècle et n’est pas sans rappeler le « Potala », le Palais et demeure des Dalaï Lama à Lhassa, au Tibet (occupée depuis 1959 par les chinois). L’ascension se fait tranquillement, avec quelques pauses, pour admirer l’étendu et la variété du paysage, et …. reprendre sa respiration. Au loin, en arrière-plan de la vallée luxuriante de l’Indus, se dresse l’impressionnante chaîne montagneuse de Stock-Matho, dont le sommet, le « Stok Kangri », culmine à 6121 m.

A partir de mardi, sa Sainteté le 14ème Dalaï Lama donnera, à Thiksey, sur une vaste esplanade, située au pied du Monastère, des enseignements attendus par les populations bouddhistes du Ladakh. Des étrangers, dont j’ai la chance de faire partie, sont également présents sur Leh et ses environs pour participer à ses 3 journées exceptionnelles. Nous avons rendez-vous avec celui que les nombreux Tibétains en exil nomment ici avec dévotion et affection « Kundun ».

Là ou l’ignorance est notre maître, il n’y a pas possibilité d’une paix véritable (S.S Le Dalaï Lama)

LADAKH THIKSEY 001

 

 

Retour en haut