1465297313-2084-ob-9a08b9-dali-yunnan1465297313-1829-ob-45f682-dali-yunnan-1
1465297313-1272-ob-7c6286-dali-yunnan1465297313-8871-ob-aa9623-dsc-0211

Je suis depuis hier à DALI, à 350km au nord de KUNMING dont je ne garderai pas un souvenir impérissable. C’est en effet une ville en travaux, les chinois bétonnent, les tours sortent de terre comme des champignons, la plupart sont laides (de mon point de vue).

Tout le monde s’affaire et certains font des affaires (grosses berlines dans les rues). L’ambiance est tristounette, adieu les sourires birmans, ici c’est plus glacial.

L’important c’est de faire de l’argent et de consommer, les boutiques et grands magasins de marques pullulent, les chinois semblent satisfaits d’accéder à cette grande illusion du bonheur. Ici aussi le mirage des ordinateurs et des portables a fait son effet, mais sous contrôle strict de l’Etat, l’accès aux infos dérangeantes et aux sites subversifs (médias étrangers, Facebook, DailyMotion, YouTube, Google …. la liste est longue), est verrouillé, je n’ai d’ailleurs pu acceder à aucun de mes sites habituels (presse notamment) pour recueillir des renseignements sur le Tibet, impressionnant …. Seule satisfaction, j’ai pu mettre mon blog à jour et compléter par des photos mes articles précédents.

Pour la TV et la presse, c’est evidemment pareil, seuls les medias d’état sont autorisés à diffuser une info edulcorée ou falsifiée. Conclusion, tout va bien en Chine …!!

En fait, depuis mon arrivée, j’ai l’impression de voir le film « The Truman Show » interprété par Jim CARREY, mais ici c’est à plus grande echelle, « The China Show » !!

A DALI, j’ai trouvé une ville à taille humaine, préservée et restaurée, bâtie en marbre : les murs des maisons, les édifices, les pavés des rues, DALI est la capitale du marbre, connu dans toute la Chine, extrait ici depuis 13 siecles.

En chinois le marbre se dit d’ailleurs Dali shi « la pierre de Dali ».

La vieille ville est aujourd’hui entièrement dédiée au tourisme avec ses boutiques et restaurants, les chinois déboulent en groupe dès le matin, escorts par des guides équipés de drapeaux et de hauts parleurs (les mêmes qu’à Paris ou aux châteaux de la Loire!), bon je vais essayer de ne pas être médisant, mais dans ce cas là mieux vaut louer un vélo (VTT, quel luxe !) et fuir la meute.

J’ai donc pris la direction du Lac Erhai, tout proche de la ville, pour info DALI se situe, à 1900m d’altitude, au pied de la chaine des Cangshan dont le sommet culmine à 4122m (Pic Malong).

Loin de la foule et du bruit, j’ai rencontré, en traversant les petits villages ruraux, d’autres chinois, plus sympas et un peu moins crispés. Pédaler le long du Lac s’est avéré, au delà de l’exercice, un bon moyen d’aprécier le paysage.

Au retour, j’ai visité la petite eglise catholique de Dali, construite en 1904, pour le moins insolite parmi les constructions environnantes.

Demain, je pars pour LIJIANG, j’espère toujours aller au Tibet, je verrai avec les agences de SHANGRI-LA dans quelques jours, je garde l’espoir.

1465297313-6700-ob-c5879c-dsc-0218
1465297313-1257-ob-4a7b77-dsc-02161465297316-2954-ob-1d6506-dsc-0220
1465297317-6944-ob-fe62f1-dsc-02231465297316-4100-ob-921606-dsc-0239
1465297317-6766-ob-784649-dsc-02551465297317-9961-ob-0b98fa-dsc-0270
Retour en haut